ASFPALTE

dur

EXTREMO SUR

Distance: 152km   Dénivelé: 2150m

.

Parcours qui s'éloigne de la montagne pyrénéenne navarraise en recherche de ce qui se trouve communément dans le sud.

Tres fotos fijas

Nous avons dessiné 2 excursions exigeantes d'Isaba vers le sud. La prétention initiale était d'avoir clairement, comme on dit d’habitude, "une balle dans la garde-robe" pour ces jours où la mauvaise météo et la froideur s'accrochent aux ports pyrénéens en contredisant le calendrier.

Après, quand nous parcourions les routes, nous avons "découvert" que, contrairement à ce que nous avions pensé au début, il s'agissait des très bonnes routes. Ils ont quelque chose ... je ne sais pas ... intangible, ou non tant ... peut-être la même chose de toujours, l'attraction du désert ou quand même du désertique. De longs tronçons de route où il est plus probable de trouver des sangliers que trouver des voitures, on retrouve ensuite quelques villes qui ne peuvent pas cacher un passé beaucoup plus occupé que l'actuel.

En bref : Les longs tronçons du sud qui nous permettent de changer d’esprit.

Extremo Sur est la plus douce des 2 routes vers le sud. L'autre est Almadieros.

perfil

Itinéraire: Isaba NA137 - Burgui - A137 - Sigües - N240 - A1601 - Ruesta - Pto. Cuatro Caminos - Navardún - A127 Sos del Rey Católico - Sangüesa NA127 - N240 - NA150 Lumbier - NA178 Pto. Iso - Navascués NA214 - Burgui NA137 - Isaba

Itinéraire sur la carte de Wikiloc

Si vous voulez voir l'itinéraire sur Wikiloc site cliquez sur l'icône verte sur la carte

Description du parcours

La ruta arranca sin dudas valle abajo, siguiendo el curso del Ezca, hasta el pantano de Yesa. Abandonamos los valles y pueblos pirenaicos y nos adentramos en lo que se ha venido a llamar Prepirineo. Tomamos dirección Huesca y enseguida encontramos el paso hacia la vertiente sur del pantano.

foto01

Tras dejar atrás el pueblo abandonado de Ruesta nos encontramos la primera dificultad montañosa de la jornada, los 250 metros de desnivel del puerto de Cuatro Caminos con sus 6 km al 4%. De lo alto nos dejamos caer (7,5 km al 5%) hasta Navardún, en la cuenca del Onsella. De aquí nos quedan 7 kilómetros tranquilos, entre tierras de labranza, antes de volver a esforzarnos un poco para ascender hasta la villa de Sos de Rey Católico (2 km al 5%) que, a modo de faro terrestre, ordena el paisaje y orienta a todo tipo de viajeros en muchos kilómetros a la redonda. Nos quedan aún 82 kilómetros, pero estamos en un sitio que invita al avituallamiento.

foto09

Dejamos atrás la villa en cómodo descenso hasta buscar Sangüesa, donde abandonamos la cuenca del Onsella para entrar en la del río Irati. Tras dejar Liédena a nuestra derecha y sin muchas dificultades, salvo que el viento norte nos la esté jugando, alcanzaremos Lumbier.

Seis kilómetros más tarde, tras pasar Domeño, comienza el suave ascenso al puerto de Iso (4 km al 4%). A los 2 kilómetros de descenso podemos detenernos en el espectacular mirador de la Foz de Arbayún. Tras un bonito descenso nos encontraremos a la orilla del Salazar, que nos acompañará durante 7 kilómetros de suave ascenso hasta Navascués, donde comienza la ascensión al puerto de Las Coronas (7 km al 4,5%).

foto09

El puerto, a caballo entre la cuenca del Salazar y la del Ezca, vuelve a impregnarnos de ambiente pirenaico. Desde lo alto, vemos como quedan al sur las grandes extensiones de cereal que nos han acompañado durante buena parte de la jornada y como aparecen al norte las cumbres pirenaicas o las nubes que las cubren, todo puede ser. Tras un bonito descenso a Burgi (8 km al 4%) tomamos hacia el norte la orilla del Ezca, que seguiremos hasta Isaba en 17 kilómetros de suave pero constante ascenso, atravesando las localidades de Roncal y Urzainqui.

Des critères de graduation des routes

Nous sommes où nous sommes, dans les Pyrénées Atlantiques, avec une plaine dans le nord et avec des localités à très basse altitude et des ports qui sont près de 2000m dans la chaîne de montagnes.
Le versant sud est plus « humain », les villages sont à une altitude plus haute et les dénivellements ne sont pas si importants.
La grande majorité des parcours couronnent des ports des "grands", Issarbe, La Piedra de St Martin, Laberouat, Bagargi, Artaburu, Arnostegi, Ahuski, Larrau... avec les dénivellements qui oscillent entre 1000 et 1700 mètres. Quelques routes montent l'un de ces ports, d'autres 2 et les autres jusqu'à 3 et même plus.
Nous prévoyons cela afin qu'il soit clair le critère utilisé dans les 6 niveaux que nous avons choisis pour la graduation des routes.

  1. Promenades ou routes familiales: Des routes avec de légers dénivellements et peu parcourus. Appropriés pour les familles (non habitués à ce genre d’exercice) ou pour les personnes qui ne marchent pas habituellement en vélo.
  2. Faciles: Des routes avec un dénivellement qui peut s'approcher de 1000 mètres mais qui n'affrontent pas aucun des grands ports.
    La distance oscillera entre les 40 et les 60 kilomètres.
  3. Modéré: Des routes avec l'un des "grands" ou une combinaison de dureté similaire. Les pentes peuvent être réellement importantes et les dénivellements peuvent osciller entre les 1000 et les 2000 mètres.
    Le stade Artzaiak S avec Bagargi est un exemple de « modéré ». Le port est des durs, mais est la seule grande difficulté de la journée, c'est-à-dire, nous avons toute la journée pour la tâche, c’est pour cela que nous la qualifions comme "modéré".
    La distance oscillera entre les 60 et les 100 kilomètres.
  4. Durs: Des routes avec un dénivellement en oscillant environ les 2500 mètres. Ils pourront avoir à surpasser 2 ports des "grands" ou l’un grand et divers des "mineurs".
    La distance oscillera entre les 90 et les 130 kilomètres.
    Un exemple de cette dureté sera le court parcours de l’archiconnu Larra-Larrau.
  5. Très dur: Les routes qui oscillent entre les 2500 et les 4000 mètres de dénivellement. Parfois il faudra monter 3 des "grands".
    La distance surpassera les 100 kilomètres et pourra s'approcher des 200.
    Le long parcours de la Larra-Larrau est l'un des exemples de ce type de dureté.
  6. Défi: Aujourd’hui, il ya un public qui exige «plus» encore. C’est à cause d’eux que le concept « défi » existe: les étapes sur une journée faite en "non-stop" itinéraires de mode 4500, 5000 ou même plus mètres d'altitude, de «contre le montre» individuelles ou dans un groupe avec 3000 mètres de dénivellement et plus de 100 kilomètres de parcours.
    Enfin, une variété de ce que les cyclistes appellent habituellement «non-sens» et que nous, afin d’être plus élégants, on a appelé "Défis".
Téléchargement de tracks

Fichier GPX pour GPS:
Télécharger

Fichier KML pour visualiser dans Google Earth:
Télécharger

Fichier ZIP Pour assurer le téléchargement:
Télécharger

Si le téléchargement se fait en mode texte, sélectionner (bouton droit ou appui long): «Ouvrir dans un nouvel onglet»

Altimétrie des COLS dans d'autres web

Il n'y a pas de altimetries disponibles

.
.
footer: bois
footer: bois