ASFPALTE

dur

LARRA LARRAU INVERSE

Distance: 100km   Dénivelé: 2600m

.

Parcours exceptionnel. Une atmosphère prédominante de haute montagne.

cabezal

Inverser le sens d'une route qui est bien connue peut sembler étrange comme proposition, ca donne presque la sensation d'aller contre-courant, et cependant, on se demande « Quoi répondre à la question de savoir quel est le meilleur? » Une chose est claire, et c’est justement qu’elle n’est pas clair... Ainsi, nous pouvons conclure que le doute assure que l'itinéraire est presque si bon ou peut-être mieux, ce qui justifie complètement son incorporation dans la liste de routes.

Il est certain que l'ascension au Larrau par son versant nord peut avoir un supplément de beauté sur l'ascension à La Pierre du Saint-Martin à Sainte Engrace, pour être celle-ci un peu plus encaissée, surtout dans sa première moitié. Mais selon notre opinion, l'ascension au Larrau par le sud - qui est ce que nous projetons dans cette proposition - est clairement supérieure à l'ascension initiale à la "Piedra" par Belagua de l'itinéraire classique, qu'avec tous les respects - et surtout depuis le récent agrandissement de la route – est un peu ennuyante.

Il faut ajouter que cette presque-route entre la "Piedra" et Isaba semble magnifique pour être descendue - à une grande vitesse ou joyeusement - après avoir atteint le sommet du port en sachant "que la tâche est déjà faite", c’est-à-dire, sans devoir avoir dans la tête "maintenant le port de Laza ..." que nous avons quand nous atteignons le Larrau dans l'autre itinéraire. Donc, notre vote pour celle-ci.

Voyage dans le sens inverse de la version courte de la populaire route cyclotouriste qui a lieu annuellement le premier week-end de septembre.

perfil

Itinéraire: Isaba NA140 - Uztárroz - Pto. Laza - NA2011 - Pto. Larrau D26 - Laugibar - D113 - Sainte Engrace - Coll de Soudet D132 - Pto. La Piedra de San Martín NA137 - Mata de Haya - Isaba

Itinéraire sur la carte de Wikiloc

Si vous voulez voir l'itinéraire sur Wikiloc site cliquez sur l'icône verte sur la carte

Multimedia et description de le parcours

Terreno inicialmente en ligero ascenso con una dificultad final de 2 km al 7% en la llegada al puerto de Laza.
Descendemos 3,5 kilómetros, abandonamos la carretera que continúa hacia el valle de Salazar y comenzamos la ascensión al puerto de Larrau por su vertiente sur. Nos esperan 700 metros de desnivel a casi un 7% en 11 kilómetros escasos de recorrido.

Ascendiendo la vertiente sur del Larrau. A nuestra izquierda va surgiendo la Selva de Irati.

A medida que ascendemos, sin sobresaltos en forma de rampas y siempre sobre buen asfalto, el terreno irá despejándose de arbolado y a nuestra izquierda se irá haciendo visible la Selva de Irati, una de las mayores masas forestales de Europa.

Pico de Ori. Bajo el hombro derecho se esconde el puerto de Larrau.

Alcanzada la cima del Larrau, parada obligatoria estando como estamos en un puerto Tour. Después vertiginoso descenso hasta Laugibar, 1200 metros de desnivel con muchas curvas y muchos kilómetros al 10 y al 11% de pendiente. Primero entre pastizales de altura con un tramo de llaneo que nos permitirá disfrutar del entorno, justo antes de pasar por el collado de Erroimendi.

Larrau. Llegando a Erroimendi

Después manos a los frenos y ojos a la carretera mientras, a nuestro alrededor, van apareciendo primero los árboles y después las edificaciones que anuncian el pueblo de Larrau, colgado todavía en las laderas del puerto.

Manos a los frenos...

Pueblo de Larrau, bien integrado en la montaña pirenaica.

Acabado el puerto en Laugibar, seguimos rodando en ligero descenso hasta la cota 294 -punto más bajo del recorrido- donde giramos a nuestra derecha para encontrarnos con uno de los colosos indiscutibles del Pirineo, otro puerto Tour, y Vuelta 2016, como el que acabamos de descender. Casi 26 kilómetros y 1500 metros más arriba y habremos coronado La Piedra de San Martín por Sainte Engrace.

Dejamos atrás Sainte Engrace con sus espectaculares Gorges de Kakueta. -Cicloturista Pax Avant 2013-

Entretanto habremos atravesado La Caserne y Sainte Engrace, siempre por pendientes moderadas que rara vez superaran el 5% y en un entorno de un bucolismo casi subido de tono. A nuestra derecha habremos dejado las entradas a las gorges de Kakueta y Ehujarre. Estamos en uno de los espacios 5 estrellas del Pirineo en todos los sentidos, y será cuando ya llevemos 11 kilómetros de ascenso cuando comience la “fiesta”. Hay que alcanzar los 378 puntos de coeficiente de dureza APM, y en algún sitio deben de estar.

La Pierre de St Martín por St Engrace, una de las propuestas más duras del Pirineo. Un alto en las sombras del camino. Cuando el calor aprieta el puerto puede ser temible. -Cicloturista Pax Avant 2013-

A partir de aquí, entre abundantes sombras, la pendiente se pone seria, rampas y muros se suceden, 10, 12, 14%, algún rellano para tomar aire y otra vez más de lo mismo durante 11 kilómetros que nos colocan en lo que se ha venido a llamar coll de Soudet y donde nos encontramos con la carretera que sube de Arette. En los tramos finales, antes de llegar a este punto, el paisaje se habrá ido despojando de arbolado y nos encontramos en un entorno de típicos pastizales de altura pirenaicos.

Duros tramos al 13 y 14%. Nos acercamos al cruce de Suscousse. Estamos en medio del "meollo". -Cicloturista Pax Avant 2013-

De Suscousse para arriba el terreno sigue igual de exigente -Cicloturista Pax Avant 2013-

La cabeza de carrera de la etapa reina resolviendo las rampas entre Suscousse y Soudet -Vuelta a España 2016-

El pelotón en el mismo punto -Vuelta a España 2016-

Cercanías del COL de Soudet. El pelotón se fue para abajo pero a nosotros aún nos falta tarea.

Es lo que tendremos en los últimos 4 kilómetros en los que, dejando a nuestra izquierda la estación de esquí de Arette y pedaleando por pendientes algo más relajadas -por lo menos por debajo del 10%- alcanzaremos la cima de La Piedra de San Martin.

La pendiente se suaviza pero habitualmente aparece el viento. En fin... es el deporte que hemos elegido.

-Cicloturista Pax Avant 2013-

Estación de esquí Arette - La Pierre St Martín -Cicloturista Pax Avant 2013-

COL de La Pierre de St Martín, se acabo la tarea -Cicloturista Pax Avant 2013-

Desde aquí descenso rápido y limpio por una “casi” autopista hacia la Mata de Haya. Estamos en el complejo kárstico de Larra, el paisaje es muy característico, si no hace frio se puede disfrutar del descenso simplemente dejándose caer. De la Mata de Haya 10 kilómetros de agradable llaneo con tendencia descendente nos ponen en Isaba.

-Cicloturista Pax Avant 2013-

Algún repechito aislado aún nos hará dar algún pedal -Cicloturista Pax Avant 2013-

Cómodo descenso hacia El Rincón de Belagua -Cicloturista Pax Avant 2013-

Des critères de graduation des routes

Nous sommes où nous sommes, dans les Pyrénées Atlantiques, avec une plaine dans le nord et avec des localités à très basse altitude et des ports qui sont près de 2000m dans la chaîne de montagnes.
Le versant sud est plus « humain », les villages sont à une altitude plus haute et les dénivellements ne sont pas si importants.
La grande majorité des parcours couronnent des ports des "grands", Issarbe, La Piedra de St Martin, Laberouat, Bagargi, Artaburu, Arnostegi, Ahuski, Larrau... avec les dénivellements qui oscillent entre 1000 et 1700 mètres. Quelques routes montent l'un de ces ports, d'autres 2 et les autres jusqu'à 3 et même plus.
Nous prévoyons cela afin qu'il soit clair le critère utilisé dans les 6 niveaux que nous avons choisis pour la graduation des routes.

  1. Promenades ou routes familiales: Des routes avec de légers dénivellements et peu parcourus. Appropriés pour les familles (non habitués à ce genre d’exercice) ou pour les personnes qui ne marchent pas habituellement en vélo.
  2. Faciles: Des routes avec un dénivellement qui peut s'approcher de 1000 mètres mais qui n'affrontent pas aucun des grands ports.
    La distance oscillera entre les 40 et les 60 kilomètres.
  3. Modéré: Des routes avec l'un des "grands" ou une combinaison de dureté similaire. Les pentes peuvent être réellement importantes et les dénivellements peuvent osciller entre les 1000 et les 2000 mètres.
    Le stade Artzaiak S avec Bagargi est un exemple de « modéré ». Le port est des durs, mais est la seule grande difficulté de la journée, c'est-à-dire, nous avons toute la journée pour la tâche, c’est pour cela que nous la qualifions comme "modéré".
    La distance oscillera entre les 60 et les 100 kilomètres.
  4. Durs: Des routes avec un dénivellement en oscillant environ les 2500 mètres. Ils pourront avoir à surpasser 2 ports des "grands" ou l’un grand et divers des "mineurs".
    La distance oscillera entre les 90 et les 130 kilomètres.
    Un exemple de cette dureté sera le court parcours de l’archiconnu Larra-Larrau.
  5. Très dur: Les routes qui oscillent entre les 2500 et les 4000 mètres de dénivellement. Parfois il faudra monter 3 des "grands".
    La distance surpassera les 100 kilomètres et pourra s'approcher des 200.
    Le long parcours de la Larra-Larrau est l'un des exemples de ce type de dureté.
  6. Défi: Aujourd’hui, il ya un public qui exige «plus» encore. C’est à cause d’eux que le concept « défi » existe: les étapes sur une journée faite en "non-stop" itinéraires de mode 4500, 5000 ou même plus mètres d'altitude, de «contre le montre» individuelles ou dans un groupe avec 3000 mètres de dénivellement et plus de 100 kilomètres de parcours.
    Enfin, une variété de ce que les cyclistes appellent habituellement «non-sens» et que nous, afin d’être plus élégants, on a appelé "Défis".
Téléchargement de tracks

Fichier GPX pour GPS:
Télécharger

Fichier KML pour visualiser dans Google Earth:
Télécharger

Fichier ZIP Pour assurer le téléchargement:
Télécharger

Si le téléchargement se fait en mode texte, sélectionner (bouton droit ou appui long): «Ouvrir dans un nouvel onglet»

Altimétrie des COLS dans d'autres web
.
.
footer: bois
footer: bois